“Rien n’est complet sans nous” disent les personnes sourdes-aveugles

 À cette date, le 27 juin de chaque année, le monde célèbre la Journée internationale de la surdicécité. Au Rwanda, la célébration de la journée internationale de la surdicécité 2019 sera célébrée pour la 7ème  fois ce jeudi 27 juin dans la ville de Kigali sous le thème «Tout est incomplet sans nous, les droits de tous les Rwandais incluent les droits des personnes atteintes de surdicécité».

À partir de 2013, Rwanda Union of the Blind-RUB en partenariat avec Rwanda National Union of the Deaf-RNUD et la Rwanda National Association of Deaf Women-RNADW célèbrent la journée internationale de la surdicécité afin de plaider pour que la surdicécité soit reconnue comme un autre handicap et pour encourager la sensibilisation du public aux personnes atteintes de surdicécité elles-mêmes et aux problèmes auxquels elles sont confrontées.

Présentement, 166 personnes atteintes de surdicécité dans tout le pays ont été identifiées, 27 d’entre elles ont été formées à l’utilisation de la langue des signes tactile et l’Organisation rwandaise pour les personnes sourdes-aveugles a été créée.

Pourtant, l’un des principaux défis est que le handicap de la surdicécité n’est pas encore reconnu comme un handicap distinct, ce qui rend difficile pour le public d’être conscient des personnes atteintes de surdicécité et de respecter la langue des signes tactile en tant que langue importante pour aider les personnes atteintes de surdicécité à vivre plus indépendance et liberté.

Les objectifs de la célébration de la Journée internationale de la surdicécité cette année sont d’améliorer le niveau de sensibilisation de notre gouvernement et des parties prenantes sur la manière dont ils peuvent contribuer à la protection et à la promotion des droits fondamentaux des personnes atteintes de surdicécité.

Comme en est la devise du mouvement des personnes handicapées «Le handicap n’est pas l’incapacité» guide notre travail, il est évident que l’intégration des personnes atteintes de surdicécité dans la société passe par la reconnaissance des personnes atteintes de surdicécité comme des personnes handicapées, et en leur donnant un moyen de communiquer à partir de leur propres possibilités et contribuent eux-mêmes à résoudre leurs problèmes.

 La célébration en date de ce 27 juin 2019 sera ornée de discours de différents invités d’honneur, de témoignages de personnes atteintes de surdicécité et des sketches illustratifs, visant à célébrer et reconnaître les droits et l’inclusion des personnes atteintes de surdicécité au Rwanda.

Pour la version anglaise de cet article, cliquez ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *